Jules Fesser, fils de Joséphine Fesser, peintre, fréquente les milieux artistiques et rencontre, en 1860, Johan Barthold Jongkind.

Devenu adulte, il part à la guerre en 1870 puis à la fin de celle-ci, vient travailler avec son père au château de Pupetières (Isère). Il se marie, fonde une famille puis, devenu photographe, il vient s'installer à La Côte-Saint-André avec sa mère, devenue veuve, et Jongkind.

Ce livre nous plonge dans leur correspondance et dans leurs oeuvres de peintres et de photographe.

Joséphine Fesser coll part                                 Jules Fesser Annecy coll part

Commander le livre

FESSER-BON-DE-COMMANDE-36.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB